• France DHOLANDER

Ces voitures Collector de collection

Dans la catégorie voiture ancienne, il existe les voitures de collection. Dans cette sous-catégorie, il existe les autos de collection Collector ! Produites à très peu d'exemplaire, une motorisation unique, un détail qui la rend à part de toutes les anciennes et de beaucoup de véhicule de collection. C'est ancien, rare voire unique !


Nous utilisons ici un anglicisme afin d'exprimer l'idée de la rareté, de l'exception. Nous entendons bien souvent "l'exception confirme la règle", nous pouvons tout à fait l'appliquer à l'automobile de collection. De plus, la valeur d'une voiture spécifique parmi ses consœurs peut littéralement changer du simple au double. En somme, ce sont les détails, la production à l'époque et les voitures en état de marche actuellement, son état général, voire sa particularité sur une seule année et son origine qui vont faire bouger le curseur de sa valeur et en faire un Collector.


Une Méhari Collector ? Oui mais la version 4x4 !

Prenons l'exemple de la Méhari produite entre 1968 et 1987 à 144 953 exemplaires. Sa cote d'après La Vie de l'Auto est estimée entre 14 000 et 17 000€ suivant l'année et la version. Seulement, une Méhari 4x4 sortie en 1979 à seulement 1 213 exemplaires voit sa cote monter à 32 000€ ! Si elles étaient toutes encore roulantes, imaginez que vous ne seriez que moins de 1 300 personnes à posséder cette auto parmi les 143 740 autres propriétaires de Méhari plus communes. Ce 4x4 français se distingue facilement par sa roue de secours positionnée sur le capot et la tableau de bord avec ses petits manomètres ronds Jaeger. Au-delà de sa technologie, le possesseur d'une Méhari 4x4 sait parfaitement qu'il détient les tout premier 4x4 à quatre roues indépendantes de cette époque. La rareté est significative par une technologie, par une production limitée et par son empreinte dans l'histoire de l'automobile. Allons encore plus loin, un excellent essai de la Méhari 4x4 réalisé par News d'Anciennes vous donne une idée de l'efficacité et surtout l'art de vivre avec ce type d'engin. Alors la Méhari 4x4 : Collection ou Collection-Collector ?

Une Réplica peut-elle être Collector ?

Tout à fait ! Le sujet des réplica est souvent complexe. Certes, seulement lorsqu'une réplique est homologuée par type aux USA, la Réplica n'est plus une simple réplique. Pour imager cette finesse, je vais me baser sur la vente d'une reproduction de la Mona Lisa peinte par De Vinci. Il en existe des centaines de reproductions, seulement, une reproduction s'est vendu près de 3 millions d'euros en 2021, pourquoi ? Hekking, son propriétaire a tenté un procès contre le musée du Louvre en appuyant qu'il détenait l'original. Or, après des années de procédure, ce dernier a attesté posséder une reproduction réalisée par le suiveur du génie italien peinte au XVIIe siècle. Ici, nous sommes face à la même problématique. Cette toile qui n'est nulle autre qu'une réplique a pris une valeur incroyable par l'histoire du procès, par la datation qui reste vraie et la réalisation effectuée par une personne très proche de De Vinci. Alors oui, ce n'est pas l'originale, pourtant sa valeur historique d'hier et d'aujourd'hui, sa validation auprès des experts la rend unique et exceptionnelle. Pour la Cobra Aurora GRX, nous sommes sur une fin similaire. Cette réplica d'une 289 caisse étroite est la seule auto qui peut justifier d'une homologation par type aux USA. Seules environ 170 exemplaires ont été fabriqués par le constructeur canadien Aurora avec le total soutien de Ford. Acheter ce véhicule c'est acheter le numéro d'un châssis comme nous achetons une série d’œuvres numérotées. Posséder ce véhicule est aussi posséder une partie de l'histoire automobile Outre-Atlantique. Il y a pléthore de réplica puis il y a une réplica homologuée et validée par Ford. En cela, nous pouvons aisément l'intégrer dans la catégorie Collection-Collector ! Il n'existe pas de cote visible, tout sera en fonction de l'état de la voiture et de votre conseiller.

Si on cherche bien... Le Collector est sous nos yeux !

Prenons la Mercedes 280 SE coupé 3.5 connue sous le nom de "Heckflosse" équipée du moteur V8 de 3499 cm3 est une oeuvre de Paul Bracq. Nous pourrions aussi parler de la Mustang Fastback 428 Cobra Jet "Code R" produite à seulement 1044 exemplaires pour le fastback. Cette Ford est équipée du légendaire moteur 428 Cobra Jet. Son surnom quant à elle est la "Non-Shelby"; elle est pourtant le maillon manquant entre les Mustang standard et les célèbres Shelby !

Un autre collector pour les amateurs de sportives germaniques... la fameuse Porsche 911 Carrera 3.0 L produite entre 1976 et 1977. A la suite des Carrera 2.7, cette version est la variante sportive des 911 "G" atmosphériques. D'ailleurs moins de 3 700 exemplaires ont été fabriqués et vendus uniquement en Europe.


Vous l'aurez compris, acheter une voiture de collection pour répondre à une madeleine de Proust ou un rêve de gamin est une chose. Acheter un collector est une démarche plus proche de l'amateur d'art ou du fin limier du placement. Souvent au-delà de la cote des modèles standard, ce type de véhicule reste des valeurs sûres en termes de placement et de sécurité. Les petits malins qui cherchent à maquiller une fausse en vraie collector sont rapidement identifiés par un expert puisque généralement le cahier d'entretiens et les papiers sont soigneusement conservés afin d'affirmer la valeur réelle. Outre l'aspect financier, un collector offre la sensation de posséder "l'exceptionnel, l'unique" un peu comme Le Petit Prince et sa Rose. Le propriétaire d'un collector a une sorte de devoir moral qui est de préserver et de prendre soin d'un morceau de l'histoire automobile voire de rouler souvent dans ce musée vivant ! Une chance allez-vous penser. C'est certain !



258 vues

Posts récents

Voir tout